assurance habitation et vitrerie

Dépannage : l’intervention d’un vitrier payée par votre assurance

Dans une maison ou un appartement, différentes situations peuvent nécessiter l’intervention d’un vitrier. Si certaines peuvent être dues aux négligences des usagers de la maison, d’autres peuvent survenir après un sinistre. Dans ce cas, vous avez la possibilité de faire payer l’intervention du vitrier par votre assurance. Lisez cet article pour en savoir plus !

L’assurance habitation, la garantie pour faire payer les prestations d’un vitrier par votre assurance

L’assurance habitation est un contrat d’assurance qui est mis en place afin d’indemniser les occupants d’un logement. Les indemnisations sont dues par la maison d’assurance à partir du moment où les occupants subissent un sinistre ayant rapport avec leur occupation de la maison. Les indemnisations se calculent en fonction du sinistre et sont versées aux ayants droit sous la forme d’une somme d’argent.

Parmi les sinistres couverts par l’assurance habitation on retrouve les bris de vitres. En effet, le contrat de l’assurance habitation considère des facteurs pouvant entraîner l’intervention d’un vitrier comme étant des sinistres. Il peut bien s’agir d’une tempête, d’une chute d’arbre ou d’un cambriolage. Dans ces cas, la maison d’assurance prendra en charge une partie ou la totalité des frais du vitrier. Le montant du dédommagement déprendra du type de contrat que vous aurez signé avec l’assureur.

Il peut arriver que l’intervention du vitrier soit urgente, par exemple le bris d’une vitre qui donne accès à l’extérieur. C’est le dépannage d’urgence à domicile qui est conseillé dans une situation pareille. Il s’agit d’une clause particulière de l’assurance habitation qui permet de faire intervenir en urgence le vitrier pour les réparations. Vous payerez l’intervention du vitrier dans un premier temps avant de vous faire dédommager par l’assureur dans un second temps.

Toutefois, le dépannage d’urgence à domicile est facultatif. Pour en bénéficier, vous devez au préalable signer une clause qui l’intègre à votre contrat d’assurance habitation.

Que faire pour que l’intervention du vitrier soit payée par votre assurance ?

Dès la constatation du sinistre, appelez sans plus attendre votre assureur afin de l’informer de la situation. Pensez aussi à lui notifier cela par courrier afin qu’il y ait une trace de cela dans les archives de la maison d’assurance. Le courrier fera office de déclaration de bris de glace. Il doit être envoyé sous plis fermés à l’assureur dans un délai de cinq jours à compter de la date où vous avez fait le constat de bris de glace.

Ensuite, vous pouvez vous occuper vous-même du sinistre. Assurez-vous tout de même de sécuriser la maison et contacter le vitrier pour réparer les vitres brisées. S’il n’est plus possible de réparer les vitres, vous pouvez les faire remplacer sans soucis. L’assurance se chargera de payer les frais de remplacements.

Quand vous aurez fini, envoyez la facturation de réparation ou de remplacement à votre assureur. Mais attention, la facture n’est pas à envoyer toute seule à l’assureur. Il faudra y ajouter quelques documents.

  • Un imprimé Bris de glace

Il s’agit d’un document qui est destiné au vitrier qui a réparé ou a remplacé la vitre défectueuse. C’est un document qui est téléchargeable et qui doit dûment être rempli par le vitrier.

  • Tous les justificatifs

Vous devez également adjoindre à la facture tout ce qui peut justifier que vous avez été victime dudit préjudice. Il peut s’agir de photos, de bons de commande, de procès-verbaux de la police, de rapports d’interventions des pompiers ou des rapports d’experts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *